top of page

COntre l'abattage des requins

Vous êtes nombreux à demander une intervention médiatique de Sea Shepherd Nouvelle-Calédonie quant à l’actualité requin de ces dernières semaines. Mais que dire de plus qui n'a pas déjà était dit par le passé ?


Pourquoi vouloir continuer d’alimenter des médias qui n’ont que faire du fond du problème et ne traitent ce sujet que sous l’angle du sensationnelle ? Voilà maintenant quatre ans que nous hurlons haut et fort notre souhait de voir des études scientifiques diligentées en Nouvelle-Calédonie. Quatre années à écouter nos opposants nous dire que nos solutions, jugées longs termes, ne sont pas adaptées à l'urgence de la situation, privilégiant l’abattage systématique à chaque nouvelle crise. A travers ces abattages, certains espèrent un doux retour au temps d'avant, ne voyant pas que ce temps est révolu. Le climat change, le cycle de l’eau est perturbé, les océans s'acidifient, se vident, les pressions humaines s'accentuent, rien ne laisse présager que nous regagnerons le temps d'avant. Ne pas intégrer ces changements lorsque l’on décide de mesures environnementales est une position préoccupante.


Ou en serions-nous si nous avions lancé des études en 2019 ? Qu'aurions-nous appris, compris, de ces bouleversements climatiques et leurs conséquences sur la faune marine ? Avons-nous peur que ces études mettent en évidence nos responsabilités ?


Nous restons et resterons toujours opposés à ses campagnes d'abattages d’animaux marins, cette solution nous paraît non éthique, inefficace et à contre sens de l'histoire. Quant à Sea Shepherd Nouvelle-Calédonie, nous n’interviendrons à l’avenir qu’auprès des médias qui laisseront place aux débats d’idées et qui élèveront le sujet au rang qu’il mérite.


Pour les Océans.




コメント


bottom of page