ACTUALITÉ : Modification du code de l’environnement de la Province Sud.

Un mois après la fermeture de la consultation publique portant sur diverses modifications du code de l’environnement de la Province Sud, où en sommes-nous ?

Pour rappel, certaines modifications du code préconisaient, une augmentation de la période et des quotas des chasse des notous et des roussettes, une diminution de la protection des trocas, ou encore le déclassement des requins Tigre et Bouledogue des espèces protégées.

Durant toute cette période de consultation, les alertes des associations Société Calédonienne d'Ornithologie, WWF Antenne Nouvelle-Calédonie et Sea Shepherd NC ont très largement été relayées par les médias (TV, radios, journaux).

Nombreux ont été les soutiens de la part de la population Calédonienne, mais également d’organismes extérieurs. C’est le cas notamment de Comité Français de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) qui s’est positionné contre « les intentions régressives du droit de l’environnement » que représentent ces modifications (lien vers le courrier complet à la fin de ce post).

A ce jour, aucun retour officiel de la part de nos élus sur les résultats de cette consultation publique.

Le 02 septembre 2021, le Comité Consultatif de l’Environnement (CCE) du Congrès de Nouvelle-Calédonie a émis un avis défavorable à la mesure de déclassement des requins Tigre et Bouledogue, demandant la « suppression de cette disposition incohérente avec l’attention particulière apportée à la protection des espèces de requins (dont ces deux espèces) au niveau régional et international ».

Le CCE du Congrès a également dressé une liste d’actions prioritaires dans la cadre de la gestion du risque requin. Ajoutant enfin « qu’il est important de protéger ces espèces contre la surpêche destinée à la commercialisation des mâchoires, des dents, ainsi que des ailerons ».

Récemment, la liste rouge de l’UICN a été mise à jour. Le statut du requin Bouledogue est ainsi passé de quasi-menacé à vulnérable, marquant une tendance négative quant à préservation de cette espèce animale.

Malgré cela, la Province Sud vient tout juste d’accorder une subvention publique de 7 Million de francs à l’organisme Centre Sécurité Requin de la Réunion, principal acteur des abattages de requins sur leur île, dont les « dossiers » seraient trop longs à énumérer ici.

Affaire à suivre, nous restons évidemment pleinement mobilisés.

Pour les Océans.

Courrier du CF de l’UICN : https://uicn.fr/wp-content/uploads/2021/09/avis-modif-code-de-lenvironnement_final.pdf?fbclid=IwAR2KZ0jyDFkSVaBw1WFWyXz-DueiBqg2Q23F9hi1HlXZ6yl1cZReYTuvczs