Acte méprisable !

Acte méprisable !

Comme nous pouvions le craindre depuis la modification du code de l’environnement par la Province Sud, un premier cas de requin pêché et laissé à la dérive vient de nous être signalé.

Il s’agirait vraisemblablement d’un requin tigre, décapité afin d’en extraire la mâchoire. Il a été retrouvé sur une plage de T’Ndu par des plaisanciers inquiets et choqués. L’animal a été hissé à l’abri de l’assaut des marées.

Cet acte, en plus d’être méprisable, est particulièrement dangereux. Rejeter une carcasse d’animal près de nos côtes accentue inexorablement le risque d’accident et participe à attirer les grands squales vers des zones de plaisances.

Une fois de plus nous demandons à la Province Sud de reconsidérer les dernières mesures prises à l’encontre de ces animaux. La pêche de grands requins près de nos côtes est une mesure vouée à engendrer plus de risques qu’elle n’apportera de solutions.

Si vous êtes témoin de faits similaires, merci de nous contacter, nos équipes restent mobilisées et peuvent intervenir en mer.